Page    Groupe   /Lindsey_France
 
Menu

Biographie

Lindsey Stirling n’a pas peur de grand-chose et a maintes fois prouvé qu’elle sait voir les choses en grand. En quatre ans, depuis la sortie de son premier EP en 2012, tout autant imprésario de musique électronique, violoniste classique, danseuse et artiste, elle a fait son chemin discrètement et a réussi à devenir l’une des stars les plus innovantes de ce début de 21ème siècle et ce, grâce à sa vision avant-gardiste de la place du violon dans la musique électronique. Après une seconde place au Top 200 du Billboard US et un numéro 1 dans les charts du top Dance/Electronic Albums, elle reste en tête du chart Classical Album durant 21 semaines consécutives et reçoit un Billboard Music Award dans la catégorie Top Dance/Electronic Album. Son album finit disque de Platine en Allemagne, Autriche et Suisse, disque d’Or en Pologne et Argent en France. Son deuxième Opus, Shatter Me, va non seulement gagner une certification Or mais aussi se placer #2 du Dance/Electronic Album et #1 des charts Classical Album du Billboard de l’année 2015.

Elle attire aujourd’hui plus de 8 millions d’abonnés et récolte près d’un milliard trois cent mille vues sur Youtube, le magazine Forbes la place quatrième sur sa liste des artistes Youtube, et première femme en tête du classement. Ses concerts ont cumulé plus de 500 000 entrées à ce jour et le livre qu’elle a écrit avec sa sœur Brook S. Passey, The Only Pirate at the Party, est l’un des best-sellers du New York Times.

Quand vient le moment de commencer à travailler sur son troisième album, Brave Enough [Lindsey Stomp Music, LLC], elle prend du recul sur tout ce qu’elle a accompli et se pose les bonnes questions…

« Globalement, j’ai écrit ce nouvel album pour vaincre mon anorexie », admet-elle. « Et je me suis donc demandé quelle était la prochaine étape. J’ai réalisé que me libérer de tout ça n’était que le début d’un processus plus long. Pour continuer à vivre, il faut décider chaque jour de ne pas se refermer dans sa coquille dès que les choses deviennent un peu compliquées. C’est toujours facile de retomber dans ses vieilles habitudes. Il est impossible de ressentir une joie simple et réelle quand on est paralysé dès que quelque chose de difficile surgit. Brave Enough est la suite de l’histoire, il explore également la lumière et le côté sombre, mais de manière différente, il y a moins de sécurité. Puis le disque évolue, il s’adoucit et s’avère plus optimiste et prometteur. Je suis bien plus proche de cet état auquel j’aspire en ce moment que lorsque j’ai commencé à travailler sur cet album.»

Et pourtant, Lindsey a vécu l’une des années les plus difficiles de sa vie. Après avoir passé des mois en tournée pour une interminable série de concerts, elle retourne à Los Angeles en août 2015 pour commencer à écrire son nouvel album. C’est alors que son meilleur ami et pianiste est hospitalisé et décède très peu de temps après dans des circonstances tragiques. Son influence et son esprit ont laissé une marque indélébile sur tout le processus de création de cet album.

« C’est la chose la plus dure à laquelle j’ai dû faire face », dit-elle dans un soupir. « Tout ce que je voulais, c’était me réfugier dans le travail, bosser comme une dingue pour oublier ce que je ressentais. Mais il fallait pourtant que je laisse mes sentiments prendre possession de moi pour pouvoir les exprimer. Je crois que les gens que nous aimons restent proches de nous-mêmes quand ils nous quittent. Tous les jours, j’allais en studio et je portais quelque chose qui me rappelait son existence, que ce soit une de ses vieilles chemises, un collier qu’il m’avait donné, son bonnet ou n’importe quoi d’autre. J’avais l’impression de lui demander son aide de cette manière. Et maintenant, je sens sa présence dans tous les titres de cet album car il était là pour m’inspirer. Quand il est mort, je ne savais absolument pas ce que cet album allait être. Tout s’est fait d’une manière complètement différente de ce que j’imaginais, mais de façon très positive. J’ai vécu ce que j’ai appris de mon précédent album, Shatter Me. »

Le premier single, “Something Wild” (avec un featuring d’Andrew McMahon), jongle entre violon majestueux, acoustique, guitare et clappements de mains, un refrain puissant et énergisant. L’éventail des capacités d’Andrew McMahon est prodigieux et complète parfaitement la vision sonique de Lindsey. Dans un autre registre, le titre “Hold My Heart” (avec un featuring de ZZ Ward) marie habilement beat dynamique et violon lyrique et se termine dans une boucle électrisante. Il y a de la magie dans cette rencontre entre le blues enfumé de ZZ Ward et l’instrumentation incroyable de Lindsey.

« Quand je suis entrée en studio, je clamais haut et fort :’Je ne veux pas d’un homme pour me tenir la main, je veux un homme pour saisir mon cœur’ », se rappelle-t-elle. « C’est vraiment ce qui anime cette chanson. Je savais ce que je voulais pour la musique et nous avons écrit les textes toutes les deux, ZZ et moi ».

Avec le titre ‘Lost Girls’, la vidéo prend le relais de Shatter Me. La petite danseuse s’est échappée de la boule de neige et à présent, elle doit affronter le monde réel, ses joies et ses peines.

Sur le titre “Where Do We Go” (avec un featuring de Carah Faye), le piano retentissant est tempéré par le violon de Lindsey et la prestation incroyable de Carah Faye. « Parfois, vous faites tout ce qu’il faut, vous faites vraiment de votre mieux et la réponse est quand même ‘non’, et c’est comme ça, cela veut dire que ce n’était pas votre chemin, c’est tout », explique-t-elle. « Cela m’a fait penser à Gavi. J’ai prié tellement fort pour qu’il aille mieux, mais cela n’a pas marché.

En plus des titres instrumentaux totalement épiques, Brave Enough offre d’autres collaborations de rêve. Christina Perri se joint à l’aventure sur le titre éponyme, et Rivers Cuomo de Weezer – dont Lindsey faisait des reprises au lycée – prête son talent sur “Don’t Let The Feeling Fade” aux côtés du rappeur Lecrae. Zedd, la star de l’EDM produit “Love’s Just A Feeling” avec un featuring de Rooty. Lindsey a accueilli ces personnalités diverses à bras ouverts et l’album s’avère musicalement et narrativement parfaitement cohérent car elle a réussi à tout concilier grâce à sa façon de jouer.

« J’ai appris à ouvrir mon cœur comme jamais auparavant », explique-t-elle. « Il faut du courage pour y arriver, c’est pour cela que j’ai appelé cet album Brave Enough. La vulnérabilité est souvent perçue comme un signe de faiblesse, et pourtant, c’est tout le contraire. Les personnes authentiques et vulnérables sont les plus courageuses. Gavi était quelqu’un de courageux. Il aimait avec tout son cœur et après sa mort, j’ai dû être courageuse pour continuer à vivre. »

Elle peut désormais faire passer le message à ses innombrables fans.

« Je veux que les gens aient le sentiment qu’ils peuvent avoir assez de courage pour accomplir tout ce qu’ils désirent », confie-t-elle. « Tout le monde a ses espoirs et ses rêves. On peut toujours apprendre à acquérir le courage nécessaire. Cet album en est la preuve. »

TRACKLISTING
1. Lost Girls
2. Brave Enough ft. Christina Perri
3. The Arena
4. The Phoenix
5. Where Do We Go ft. Carah Faye
6. Those Days ft. Dan + Shay
7. Prism
8. Hold My Heart ft. ZZ Ward
9. Mirage ft. Raja Kumari
10. Don’t Let This Feeling Fade ft. Rivers Cuomo & Lecrae
11. First Light
12. Love's Just a Feeling ft. Rooty
13. Something Wild ft. Andrew McMahon in the Wilderness
14. Gavi's Song

Tournée exceptionnelle en France:
23/03/2017 : Zénith de Lille
24/03/2017 : Halle Tony Garnier à Lyon
25/03/2017 : Zénith de Paris
27/03/2017 : Zénith de Nantes
29/03/2017 : Zénith de Strasbourg
31/03/2017 : Zénith de Toulouse

© 2017 LindseyStirling.fr | Mentions légales